IMG 0852Prenons des nouvelles de quelques-uns de nos représentants engagés lors de cette 87ème édition des 24 Heures du Mans à la veille du départ.

SO24 en pole
L’Oreca 07 n°39 - Graff Racing portant les couleurs de SO24 avait réalisé la pole position des LMP2 lors de la dernière séance d’essais qualificatifs avec un magnifique tour signé Tristan Gommendy. Malheureusement, cette pole ne sera que provisoire puisque les commissaires sportifs annulaient le chrono de la n°39, Vincent Capillaire ne s'étant pas arrêté à la pesée durant l'ultime session qualificative. Dommage, mais le potentiel est là pour cette équipage qui jouera très certainement le podium.

TDS Racing en pole
Chassez la Ligue de la pole, elle parvient quand même à y rester. En effet, c’est l’Oreca n°28 du TDS Racing qui hérite de la pole position LMP2 suite à la sanction appliquée à la n°39. Et cette n°28, portant les couleurs bretonnes chères à François Perrodo, est emmenée par Loïc Duval

Thomas Laurent, figure montante du WEC
La dernière soirée d’essais ne s’est pas passée comme prévu pour le pilote vendéen. En effet, la Rebellion n°3 engagée en LMP1 devait lui permettre d’aller chatouiller les Toyota en qualification, mais une casse moteur en a décidé autrement. La voiture sœur était également victime d’une casse durant cette seconde journée d’essais. Espérons que le mal soit trouvé et que ceci n’empêchera pas Thomas d’aller chercher un troisième podium consécutif au général. Déjà retenu comme pilote de réserve Toyota pour la saison à venir, Thomas était également annoncé aujourd’hui comme pilote Alpine en LMP2, ceci étant effectif dès la première manche devant se disputer à Silverstone début septembre.

Sébastien Bourdais à la maison
Les Ford GT portent toutes une couleur différente cette année. Celle de Sébastien est facilement identifiable puisqu’elle reprend les couleurs bleu, blanc et rouge des années passées. La 68 s’élancera de la 6ème position en GTE PRO avec de réelles chances de podium tant les écarts dans cette catégorie sont serrés.

Julien Canal droit au but
Affichant toujours un nombre de victoires de catégorie impressionnant, le manceau est cette fois un peu en retrait lors des qualifications avec un 11ème temps en LMP2 pour la Ligier n°23 de Panis Barthez Compétition. Mais aucun doute sur les capacités de l’équipage à revenir sur le devant de la scène durant la course. A suivre attentivement donc…

Patrick Morisseau à la barre
Même si cette information ne vous aura pas échappée, il est toujours bon de rappeler que le Président de notre Ligue, Patrick Morisseau est également le Directeur de Course des 24 Heures du Mans. Retrouvez une brève interview de Patrick sur la chaine Youtube de la Ligue.